mercredi 24 février 2016

1989 Liechtenstein (troisième voyage)

Mercredi 5 avril 1989

En fin de matinée, je pars de Strasbourg en voiture avec Alexia (14 ans) et Caroline (12 ans) pour un voyage de trois jours : passage par l'Allemagne (autoroute badois) et la Suisse. Nous nous arrêtons en cours de route pour pique-niquer.
Nous atteignons à 18h30 la principauté du LIECHTENSTEIN.
Comme il y a quatre ans avec Viviane, nous nous installons au camping de Meierhof, à Triesen. Nous montons la tente sous la pluie dans un camping presque désert.
Dispute avec les filles pour savoir qui dormira sous la tente. Ce sera moi !
A l'entrée de Vaduz, nous mangeons dans un petit restaurant où j’étais également venu avec Viviane.

De nuit, nous roulons jusqu’au sud de la principauté. Sur la route déserte, Caroline, oiseau de mauvais augure, prédit un malheur… Nous faisons demi-tour à la limite de la frontière suisse et allons faire une balade de nuit autour de la chapelle, illuminée par des projecteurs latéraux, à Balzers.
Nous rentrons au camping vers 22h. Je dors sous tente, et les filles dans la Mazda.

Jeudi 6 avril 1989

Il a plu cette nuit. Au matin, le ciel est encore bien gris. Ça va s’améliorer en cours de journée, mais il ne fait pas chaud.
Nous allons prendre le petit déjeuner au restaurant d’hier soir. Par la suite, nous faisons une balade à VADUZ et nous montons par le sentier piétonnier au château du prince régnant. Ce magnifique château du XIIe siècle est toujours la résidence de la famille princière. Il ne se visite pas. 



Nous prenons des photos extérieures, chacun d’entre nous avec son propre appareil. Il faut une certaine patience, car Alexia met un temps fou à faire ses mises au point…, nouvel appareil photo oblige ! 


Retour à Vaduz par la route. Nous entrons en ville par une rue étroite bordée d’un muret, un semblant de village encore un peu authentique avant le centre financier international qu’est Vaduz.


L'après-midi, nous montons en voiture en montagne jusqu’à la station de ski de Malbun, dans sa belle vallée alpestre. Le site est encore enneigé. La circulation est difficile.
Descente par de petites routes vers la vallée du Rhin. Nous visitons la chapelle Dux (XVIIIe siècle),  de style baroque, dans une prairie aux abords de Schaan
Nous passons ensuite à Planken, ancienne colonie « wals », petit hameau de montagne. Ses belles maisons de bois sont remarquables. 


Au-dessus du village, on aperçoit les sommets enneigés de la ligne de crête à plus de 2000 m.


Nous nous dirigeons vers les collines du Schellenberg, cette contrée vallonnée aux paysages doux du nord du Liechtenstein que nous parcourons en voiture.

Le soir, nous retournons manger au petit restaurant. Nous rentrons ensuite passer la nuit au camping.

Vendredi 7 avril 1989

Nous quittons le Liechtenstein vers 10h30 par les collines du Schellenberg aujourd’hui ensoleillées et nous passons en AUTRICHE, dans le Vorarlberg.
De beaux calvaires fleuris et protégés par un toit parsèment la campagne.


Nous arrivons à Feldkirch.
Petit itinéraire à pied dans la vieille ville, au charme médiéval intact (Markt Platz, Kreuzgasse et les tours des remparts).
Nous montons jusqu’au château de Schattenburg que nous ne pouvons pas visiter, car nous n’avons pas de schillings autrichiens.
Nous pique-niquons au bord du lac de Constance (Bodensee), après Bregenz, sur les pierres de la jetée.
A partir de 14h, nous prenons la route du retour à travers l’Allemagne. Les filles sont ravies de ce petit voyage.
Arrivée à Schiltigheim vers 18h30.


*****

1 commentaire:

  1. Schiltigheim avec son conseil municipal des enfants et son conseil municipal des jeunes dont on nous parlait récemment à La Voulte lors d'une formation utile aux EPN organisée par le territoire Centre Ardèche. Une référence sur laquelle nous reviendrons...

    RépondreSupprimer